Comment ne pas prendre du poids quand on arrête de fumer ?

Ça y est : vous êtes prêt à sauter le pas, à vous débarrasser de votre statut de fumeur. Sauf que voilà, une idée vous tracasse. Il est scientifiquement admis que l’arrêt du tabac provoque l’apparition de kilos supplémentaires, la formation de quelques amas graisseux dans l’organisme. Bien sûr, il est hors de question pour vous de faire marche arrière. Le but est donc de savoir comment dire non à la cigarette tout en évitant de gagner du poids. On va vous donner quelques conseils !

Occupez l’esprit, occupez le corps

pantalon-maigrirSurtout, bougez ! Plus vous bougerez et plus votre corps sera incapable d’emmagasiner les kilos qui menace de s’y implanter. En même temps, vous éliminerez les superflus graisseux déjà bien enracinés dans votre organisme. Qu’est-ce que l’on entend exactement par « bouger » ? Il s’agit d’exercer une activité physique, pas forcément sportive. Par exemple, au lieu de prendre l’ascenseur, optez pour les escaliers. Ou alors, sur un trajet, alternez métro et marche. Faites du jardinage, changez de temps en temps l’aménagement de vos meubles en les déplaçant vous-même (dans la limite de vos forces bien sûr). Et surtout, trouvez un créneau dans votre planning pour faire entre 15 minutes et 30 minutes de marche par jour.

Optez pour des substituts nicotiniques

cigarette-cassee

Si les cigares aident à maintenir un poids plume, c’est parce que la nicotine freine l’appétit et accroît les dépenses énergétiques. De plus, elle empêche l’accumulation des graisses que le corps a du mal à stocker. Les substituts nicotiniques exercent ces mêmes actions. Quant au cannabis, nombre de gens affirment qu’il permettrait de perdre un peu de poids. En tout cas, pour ceux qui veulent utiliser le cannabis à ces fins ou à des fins médicinales, il leur est possible de trouver des graines de cannabis à auto-floraison sur le net.

Agissez sur votre alimentation

balance

Il n’est pas question de faire un régime, mais plutôt, d’améliorer vos habitudes alimentaires. Continuez à manger de façon variée et variez les aliments que vous avez l’habitude de consommer. Toutefois, privilégiez les produits de saisons et concoctez vos repas en respectant le principe de l’équilibre alimentaire (5 fruits et légumes par jour entre autres, des légumineuses 2 fois par semaine, du poisson…). Soyez également raisonnable : n’attendez pas d’être rassasié pour arrêter de manger. Enfin, luttez contre les fringales. Autrement dit, ne grignotez pas entre les repas, ce qui signifie que ces derniers ne doivent surtout pas être sautés et, idéalement, ils doivent être pris à des heures fixes.

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *